Les robots sont aujourd’hui très utiles et même indispensables dans certains domaines comme celui de l’industrie. Ils permettent ainsi d’augmenter de façon significative la productivité des usines, on peut bien entendu citer l’exemple des constructeurs automobiles qui sans l’aide de la robotique ne pourraient jamais produire à un rythme effréné comme ils le font aujourd’hui. Les robots ont donc bien évolué et se sont développés pour pouvoir nous accompagner au travail, qu’en est-il alors des robots qui nous accompagnent au quotidien ? L’idée d’être assisté par un robot à domicile existe depuis bien longtemps mais pouvons-nous nous permettre de vivre jusqu’à dépendre entièrement des robots ?

La question se pose alors en analysant l’exemple du robot Cozmo, un robot jouet avec intelligence artificielle. Ce dernier imaginé par la startup Anki est développé sur la base du célèbre robot Wall-E, Anki est d’ailleurs en collaboration directe avec le studio Pixar. Cozmo est alors très ressemblant avec le robot du film d’animation, il peut déplacer des blocs, faire paraître des émotions avec ces deux yeux lumineux.  Ce robot est en premier lieu un jouet ludique pour les enfants, mais il cache une intelligence artificielle très avancé qui lui permet  notamment de capter le visage humain et de reconnaitre les gens qui l’entourent. Il dépasse tous les jouets à intelligence artificielle sur le marché et innove à ce sujet en devenant pourquoi pas, le jouet de demain tout juste sorti des films d’animation.

Boston Dynamics est une autre société qui est spécialisée dans la robotique, connue pour être une filiale de Google, elle a récemment développée un robot domestique. Ce robot prénommé Spotmini et présenté dans une vidéo, est capable de réaliser différentes tâches domestiques comme le fait de ranger la vaisselle dans le lave-vaisselle ou bien de jeter une canette vide dans la poubelle. Toutes ces actions réalisées à l’aide d’un bras mécanique et d’une pince mais également d’une caméra permettant d’analyser l’espace qui l’entoure et le champ d’action possible. On constate également dans cette vidéo que ce robot à quatre pattes est capable de s’abaisser sous une table ou bien même de glisser sur des peaux de banane, de quoi faire rapprocher l’homme de la machine.